J’étais en train d’assembler soigneusement le col de ma robe à son encolure quand la voix surexcitée de Sheldon Cooper a résonné dans ma tête…

Captain on the bridge! Captain on the bridge!

Le fait est que ce col noir contre la robe bordeaux m’évoquait tout à coup…

Tissu

Ce modèle est prévu pour un tissu chaîne et trame léger. J’ai opté pour un tissu très fluide – en maille. Je pense qu’il s’agit d’un coupon Couturette, en viscose ou polyester. Le tissu est finement texturé.

Arum de face. Sur le mannequin j’ai envie de rajouter des pinces sous la poitrine, mais à l’essayage sur moi ça n’est pas concluant.

Patron

Arum est un modèle de ma marque préférée, Deer and Doe. La marque le recommande aux grands débutants, car très simple à coudre. Ce modèle taille du 34 au 46 (en patron pochette) et va jusqu’au 52 en version PDF. Le modèle peut être décliné en version blouse.

J’ai longtemps hésité avant de l’acheter. J’aime les vêtements cintrés qui épousent les courbes, et Givre et Zéphyr (de la même marque) me comblent parfaitement du côté des petites robes faciles à vivre. J’avais un peu peur de l’effet “sac” d’une robe un peu trop droite en chaîne et trame sur ma silhouette en sablier, même coupée dans un tissu fluide. D’un autre côté, j’ai pas mal de tissus légers en chaîne et trame en stock: les convertir en petite robe de tous les jours me paraissait en ligne avec me goûts et mes habitudes.

J’ai fini par me laisser tenter et par acheter le patron pochette.

Modifications

Après avoir comparé les mesures de coupe et les mesures du vêtement fini, j’ai décidé de couper aux mesures du vêtement fini, toujours par goût des vêtements ajustés et par crainte de l’effet sac. Comme j’optais pour un tissu extensible, j’estimais ne pas avoir besoin de l’aisance proposée pour un tissu chaîne et trame (le modèle s’enfile, il ne comporte pas de boutonnage ni de fermeture éclair).

J’ai gradé le modèle en 44-42-44, en gardant la longueur de la taille 46 car, sur les photos, Arum me paraissait un peu courte.

J’ai coupé la pièce du milieu dos en deux parties plutôt qu’au pli pour économiser mon tissu. J’ai assemblé les deux morceaux à la surjeteuse, en laissant une marge de couture de 0.8 cm.

J’ai ôté la poche: mon tissu étant texturé, de même que le tissu noir retenu pour la poche, j’ai trouvé que le résultat manquait de finesse (alors que la poche de poitrine est justement le détail qui m’avait plu chez Arum).

J’ai rajouté un col… une personne membre du groupe Facebook dédié à la marque avait imaginé cette variante du modèle qui m’avait beaucoup plu. J’ai pris pour cela le col du sweat Ondée de Deer & Doe, dont j’ai modifié le patron afin de l’adapter à l’encolure d’Arum.

J’ai ajouté des bracelets de manche, plutôt que de faire un ourlet. J’aime bien cette finition, et la couleur contrastante fait un rappel avec le col.

Arum – vue de trois quarts
Arum de dos – on voit bien la couture supplémentaire au milieu dos. J’aime l’effet produit. On voit que le modèle est bien cintré.
Arum vue de côté

Rajout du col

Le col est la partie de la robe qui m’a finalement demandé le plus de travail.

J’ai commencé par décalquer le col d’Ondée, puis par le modifier sur calque.

J’ai ensuite coupé mon col dans une chute de jersey noir, que j’ai épinglée sur la robe, enfilée sur mon mannequin, pour vérifier que col et encolure concordaient.

Puis j’ai coupé un deuxième col, et j’ai assemblé dessus et dessous de col en suivant les instructions données pour Ondée.

J’ai brodé une des pointes du col avec un fil pour broderie machine Medeira. Je voulais surpiquer le col avec le même fil, mais j’ai eu peur que cela ne charge trop la pièce. J’ai donc opté pour une surpiqûre ton sur ton, que je trouve bien adaptée. Broderie et surpiqûre ne font pas partie des instructions pour Ondée, ce sont de petits rajouts de ma part.

J’aime beaucoup le rajout du col – même si ma robe Arum est désormais pour moi ma robe Star trek, je trouve qu’il donne une touche de chic à ce modèle. Je le trouve également plus seyant qu’un col “nu” sur une encolure près du cou comme celle-ci.

Le col d'Ondée, modifié pour s'adapter à l'encolure d'Arum.
Le col d’Ondée, modifié pour s’adapter à l’encolure d’Arum, brodé.
Dessous du col, surpiqué en place au point de jersey.
Détail du bracelet de manche

Coût de revient et Cost Per Wear

J’ai utilisé environ la moitié de mon coupon à 10 EUR.

Je n’ai pas encore porté ce modèle, terminé dimanche. Je l’associerai sans doute avec un collant opaque noir et des bottes cavalières. Comme le tissu est transparent, j’enfilerai sans doute un fond de robe en dessous. Et comme les manches sont courtes, il me faudra un gilet ou une veste, courts de préférence.

Seyant / portabilité – 70%

Je ne sais pas si Arum sortira beaucoup du placard.

Je la trouve très jolie sur le mannequin. Et je la trouve techniquement bien réalisée, y compris la gradation des découpes princesses que j’appréhende toujours (devinez pourquoi ma Magnolia est encore au stade de la toile…). Je suis fière de mon travail.

Le dos tombe bien, la carrure est seyante, j’aime le corsage.

Et quand je l’enfile… bof. Les manches dolman créent des plis au niveau de la poitrine qui ne me plaisent pas (mon premier réflexe a été de pincer les surplus pour les faire disparaître…). D’autre part, le tombé du tissu en dessous de la poitrine ne me plaît pas trop.

Enfin, malgré la gradation à la taille, il reste un peu de “mou” de part et d’autre de la taille. Mais si j’essaie de reprendre ce “mou” à l’aide de pinces, cela me crée des plis.

Ce n’est pas un problème de choix de taille à mon avis. Peut-être que mon tissu n’est pas adapté et que j’aurais dû en rester à un chaîne et trame?

Je pense que ce modèle n’est pas le plus adapté à ma morphologie, ou plutôt à mes goûts).

Peut-être que je porterai Arum accessoirisé, pour tenter de l’apprivoiser. Il va bien avec mon goût pour les petites robes en jersey “je porte-je lave-je porte”.
Peut-être qu’il ira rejoindre la garde-robe d’une amie qui préfère justement les modèles ne marquant pas la taille…