Parce que je veux une veste conforme aux “canons” de la Maison Chanel, j’ai lu maintes revues de patron, notant les pour et les contres de chaque modèle.

J’avais listé les éléments incontournables de “ma” veste:

  • une coupe ajustée, notamment grâce à des découpes princesses et à des pinces, soulignant la taille
  • une coupe courte ou facile à raccourcir
  • une manche en trois parties
  • une chaîne de taille
  • une passementerie / galon à poser
  • le matelassage de la veste (idéalement via la triplure, pour laisser la doublure intacte)
  • un assemblage selon les règles de la couture tailleur, particulièrement pour la doublure, le but de ce travail étant non seulement d’avoir une veste répondant aux canons Chanel (ou encore “French jacket”), mais aussi de progresser techniquement.


Au teme de mes recherches, j’ai acquis trois patrons de veste:

  • La V7975: parce que la plus classique, et surtout, la plus facile à trouver en France (je me suis aperçue torp tard que la manche était en deux parties)
  • La V8804: parce que la manche en trois morceaux, parce que la finition sans col (et parce que le patron a été conçu par Claire Shaeffer, madame “French jacket” par excellence)
  • La V8991: parce que le bas de manche arrondi

Avant de décalquer mon patron, j’ai donc commencé par analyser les trois modèles, par rapport à mes attentes. Mon choix final s’est porté, pour ce modèle, sur le V8991, sans col (j’assemblerai donc cette partie du patron en suivant les instructions de la V8804), sans boutonnage (je suivrai ici les instructions de la V7975), et sans poches (et hop, moi qui me donne pour règle de suivre les canons de la marque, je supprime un essentiel de Madame Chanel). Outre les instructions des patrons, je prévois également d’utiliser les conseils du livre et du CD de Claire Schaeffer, et les ressources vidéos trouvées sur Youtube.