Fidèle des patrons Deer & Doe, c’est avec enthousiasme que j’ai répondu « présente » pour le test d’un nouveau patron.

Neige en maille tricot lurex

Quand j’ai vu le dessin technique, j’ai d’abord été un peu dubitative: je trouvais le modèle un peu trop “streetwear” , peu compatible a priori avec mes goûts (des vêtements ajustés), mon style (classique avec un twist) et mes courbes (charnues).

J’ai fait confiance à l’équipe, et, comme d’habitude, je suis ravie.  Au début, je voulais porter Neige pour le yoga, en m’y nicher pour le Savasana final et quitter le studio en restant bien au chaud.

Neige en minky bleu

Au début, je voulais porter Neige pour le yoga, en mode cocon, et m’y nicher pour le Savasana final et quitter le studio en restant bien au chaud.

Après avoir réalisé ma version test en minky bleu, j’ai lu le billet de Virginie qui explique porter ses sweats sur ses robes…

Bingo ! J’ai alors pensé qu’il serait dommage de cantonner Neige au studio de yoga, et qu’il avait tout pour me suivre du bureau en sorties, en passant par le studio.

Neige tacheté

J’ai donc cousu Neige dans un tissu fin et douillet, à l’intérieur tout duveteux. N’étant pas sûre d’assumer à 00% le côté « 101 Dalmatiens », j’ai utilisé des chutes de jersey uni pour le col et le bas des manches. J’ai rajouté un bracelet de manche très fin dans le tissu principal pour rappeler le reste du pull, et ne pas faire d’ourlet… car, comme sur pas mal de patrons chaîne et trame de DD, il me manque un ou deux centimètres au bout des bras (et je n’avais pas encore adapté mon patron).

Comme mon Neige tacheté ne m’a pas quitté de la semaine, j’ai profité du week-end pour lui coudre un petit frère, en maille lurex. Ce tissu est mou, bien plus élastique que préconisé par la marque, et je trouve le résultat très sympa aussi, bien que moins structuré.

Ce que j’aime chez Neige 

D’abord et avant tout: sa polyvalence. Je le porte le matin sur ma robe en quittant la maison, je l’enlève quand il commence à faire chaud au bureau, je le glisse sur ma tenue de yoga avant d’aller prendre mon cours et le garde pour l’échauffement, je le renfile pour le Savasana final… je peux le rouler en boule dans mon sac, le laisser par terre en tas, le jeter sur mes épaules, ou m’y blottir douillettement. Même nos chats aiment s’installer dessus pour la sieste…

Neige au yoga
Neige au bureau, porét sur une Arum

Je pense en faire une version gilet, et une version soirée, dans un tissu transparent pour porter sur une Givre.

J’aime le détail de la fente en bas de la version A.

Neige-détail de la fente

Et j’aime, j’adore, le col de la version A. Ce col bien rond et échancré met très joliment le cou et la nuque en valeur (surtout quand le tissu est bien structuré : ma version en lurex tout mou ne se tient pas droit du tout). J’avais repéré ce col très esthétique dans un article de Camille. Quel plaisir de le retrouver avec Neige. Il est tout simple, et d’une féminité folle.

Neige-détail du col

Tissu

Ce patron est destiné à des tissus peu extensibles (de 10% à 30% maximum).

La version bleue est coupée dans un sweat minky des Coupons Saint-Pierre. Je l’ai assemblé à la machine à coudre.

La version tachetée est coupée dans un jersey à faible élasticité trouvé à mon tout premier Stoffenspektakel, il y a trois ans. Les manches et le col sont coupés dans les chutes d’un jersey polyester écru des Coupons Saint Pierre. Je l’ai également  assemblé à la machine à coudre, en utilisant un point fantaisie pour les surpiqûres plutôt que la double aiguille.

La version noire est coupée dans une maille tricot polyester des Coupons Saint-Pierre. J’ai coupé le bas des manches à contrefil, pour jouer avec le motif du lurex. La maille est très molle, élastique, le pull se destructure, mais le résultat reste plaisant, décontracté tout en restant suffisamment habillé pour le bureau. Je l’ai entièrement assemblé à la surjeteuse, et j’ai fait les finitions à la recouvreuse.

Patron

J’ai utilisé le patron Neige de Deer and Doe, en version PDF, que j’ai décalqué en 46. Le patron pochette va du 34 au 46. Le patron PDF va jusqu’au 52.

Le patron pochette coûte 14 EUR, le patron PDF, 11 EUR.

Le patron est si bien dessiné que l’assemblage des pièces se fait quasiment sans les repères de couture, et le seyant est impeccable.

En résumé, je trouve le prix très raisonnable par rapport à la qualité du patron, à sa versatilité, et à l’usage répété que j’en fait.

Modifications

J’ai rallongé les manches de 3 cm.

J’ai rajouté des bracelets de manche sur la version tachetée.

Coût de revient et Cost Per Wear

Je n’ai pas porté le sweat bleu car il est une taille trop grand : je me suis basée sur mon tour de poitrine à l’apex, car je ne voulais pas faire de FBA pour un modèle de test. Je l’offrirai à une personne proche pour Noël.

J’ai porté la version tachetée 7 fois depuis que je l’ai cousue, et la version Lurex, 4 fois. Le CPW sera de quelques centimes en peu de temps.

Seyant / portabilité – 100%

Je suis une inconditionnelle de ce modèle, qui se port du soir au matin, au bureau, au restau, en soirée…et au yoga ! J’avais oublié le haut de ma tenue hier, j’ai fait ma séance blottie dans mon Neige, impeccable.

J’ai porté Neige sur Arum (photo), sur Givre (parfait), sur Zephyr (impeccable), sur un leggins… il se mariera également fort bien avec une jupe crayon au genou, un pantalon slim de type Safran… je ne le porterais pas avec un bas ample, comme Narcisse ou Fumeterre. Avec un pan rentré dans la ceinture, je crois qu’il serait également un copain sympa pour Châtaigne.

Succès intégral pour ce nouveau patron de Deer and Doe en ce qui me concerne.